Le journal de Petra Viva

L’association propose, chaque année, un programme d’activités, à la fois en saison et hors saison.
Vous trouverez, en page d’accueil, des informations sur le programme des activités à venir dans : les activités de Petra Viva.
Le « journal de Petra Viva » rend compte, lui, des moments forts ou particuliers de l’association.

Mercredi 28 décembre 2016

La sixième édition de la figatellata s’est déroulée dans une ambiance très chaleureuse et a connu à nouveau un franc succès.
Les fidèles étaient présents ainsi que plusieurs nouveaux, de retour au village, qui nous ont fait l’amitié d’être avec nous.
Une délégation de Siscais et de chasseurs nous a également rejoints.
Merci aux bénévoles missionnés à la cuisson (parfaite) et au service (parfait), et en particulier à Lucie pour ses salades et sa maîtrise de l’organisation.
La tombola a fait de nombreux heureux.
La prévente du numéro de Petre Scritte sur le patrimoine de Pietracorbara a été un succès et je conseille à ceux d’entre vous qui ne l’ont pas encore fait de réserver cet ouvrage de très grande qualité, et qui paraîtra en juin en tirage limité, auprès de Petra Viva (20 €).
Rendez vous l’année prochaine.
Je vous souhaite une bonne année 2017, malgré tout.
PACE E SALUTE

Dominique Franceschi, Présidente

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

Figatellata 2016 à Pietracorbara

La balade du mardi : les ponts et les fontaines expliqués aux vacanciers

Depuis le mois de mai 2016, tous les mardis, notre association organise, en collaboration avec l’hôtel Macchia è Mare, une sortie guidée. Il s’agit de la balade des ponts et des fontaines, une promenade parmi les hameaux mais aussi dans le maquis, le long de la rivière.
C’est Patricia Alpi-Bereni qui assure la conduite de la promenade et dispense les explications nécessaires à la bonne compréhension du village durant des siècles passés.
Voici le groupe du mardi 16 août, assis sur le pont du guadubughju, avant de poursuivre son chemin sur la rive droite de la vallée (photo D.A).

Petra Viva - Balade du mardi

Mardi 9 août 2016 : fête des fours très réussie

Très réussie, cette année, la fête des fours a rassemblé près de 200 participants. Le four de l’Orneto ou Fornu vivu a délicatement cuit pâtisseries salées et sucrées préparées par les familles du village ou celles qui profitent de vacances dans la vallée. Un beau et bon moment de convivialité (photos D.A).

Fête des fours 2016 - Pietracorbara

Fête des fours 2016 - Pietracorbara

Fête des fours 2016 - Pietracorbara

Fête des fours 2016 - Pietracorbara

Samedi 5 juin 2016 : concert complet dans l’église Saint-Clément

Nouveau répertoire, chants repris en chœur par le public, ambiance festive pour ces retrouvailles avec les choristes de l’atelier polyphonique de Calenzana, et pot de l’amitié offert par Petra Viva pour feter ses 40 ans d’existence.

Polyphonies de Calenzana à Pietracorbara

Polyphonies de Calenzana à Pietracorbara

Polyphonies de Calenzana à Pietracorbara

Samedi 23 avril 2016 : une matinée originale le long de la rivière

La pluie du matin n’a pas découragé la vingtaine de participants à la matinée créative organisée par Patricia Alpi-Bereni entre le Guadubughju et le Mulinu vivu. Trajet propice à découvrir des textes ; itinéraire ponctué de mots écrits sur les arbres et, en contrepoint, sculptures de Béatrice Bonhomme qui étaient autant de repères le long de la rivière, installation à ciel ouvert et clins d’œil à la nature.
Les participants « d’altri camini, fiumi è mulini » ont goûté, tout au long de cette matinée de printemps, la force créatrice de la littérature et de la sculpture réunies en ces lieux. Ils ont, sur l’esplanade du Mulinu vivu, terminé leur rencontre par une merendella arrosée avec modération par Petra Viva qui offrait les boissons.
Photo Mireille Charrier.

photo Mireille Charrier

Dimanche 27 décembre 2015 : Petra Viva organise sa 5e figatellata

Ce repas amical est en passe de devenir une tradition appréciée ; le nombre des convives en atteste. Cette année, une tombola a clôturé cette journée de partage et d’amitié. Tablette numérique, triplette de boules de compétition, montre, paniers garnis, objets de déco, la palette des lots était variée et les gagnants nombreux et heureux.

Je remercie les bénévoles qui ont permis la réussite de cette journée : Lucie, Danièle, Patrick, Hervé, Anne-Marie, Chantal, Mireille, Jeannot et Alexandre, et les Corbarais et voisins qui ont répondu présents à notre invitation.

TANTI AUGURI A PETRA VIVA.

A prestu
D. FRANCESCHI

Figatellata Petra Viva 2015

Figatellata Petra Viva 2015

Figatellata Petra Viva 2015

Figatellata Petra Viva 2015

Figatellata Petra Viva 2015

Figatellata Petra Viva 2015

Figatellata Petra Viva 2015

Vendredi 30 octobre 2015 : inauguration du Mulinu vivu

Le Mulinu Vivu, la maison des chemins, a été officiellement inauguré, à l’occasion d’une manifestation amicale et sympathique.
Les personnes présentes ont été accueillies par Dominique Franceschi, la présidente et les membres du conseil d’administration de Petra Viva.
Elles ont pu satisfaire leur curiosité et poser toutes les questions qui les intéressaient à Damien Antoni, le dynamique et enthousiaste maître d’œuvre de l’opération.

Et surtout s’émerveiller de la transformation du site en un lieu magique, à la tombée de la nuit, lorsque l’énergie dégagée par la mise en route de la turbine et transformée en lumière a illuminé les abords et le « mulinucicu« .
L’amitié, le partage ont presidé à cet événement qui s’est terminé autour d’un chalereux apéritif.

Merci à tous les bénévoles qui ont participé à cette aventure et apporte leur contribution à sa réussite.

Un article a été consacré au Mulinu Vivu dans le jounal « L’informateur corse » ainsi qu’une interview de D. Franceschi et D. Antoni sur RCFM.

Longue vie au Mulinu Vivu.

Photo Stéphane Guiraud

Photo Stéphane Guiraud

Photo Stéphane Guiraud

Photo Stéphane Guiraud

Damien Antoni architecte avec Gregory Joye architecte-constructeur.
Photos Stéphane Guiraud.

Mercredi 5 août 2015

Après-midi portes ouvertes au Mulinu vivu. Dominique Franceschi, présidente de Petra Viva, a accueilli les visiteurs venus écouter les explications de Damien Antoni, architecte maitre d’oeuvre en charge du projet.
La turbine a été mise en route et la lumière s’est propagée dans les différents espaces du moulin, y compris dans le logement de la roue qui faisait tourner la meule ainsi que sous les chênes des terrasses.
Le frère de l’architecte a composé, pour l’occasion, une chanson en langue anglaise « The Mulinu vivu » et a offert la version CD au maître d’oeuvre.
Après l’apéritif servi aux participants une importante information a été donnée aux présents : Bernard Debret, propriétaire du moulin, a fait savoir qu’il offrait à Petra Viva le moulin et ses dépendances pour l’euro symbolique. Une salve d’applaudissements a suivi cette annonce, particulièrement appréciée par les responsables et adhérents de l’association.

Journées portes ouvertes au Mulinu vivu

Journées portes ouvertes au Mulinu vivu

Journées portes ouvertes au Mulinu vivu

Samedi 1er août 2015

Visite au Mulinu vivu de Paul Casalonga, architecte, et de Laurence Bloch, directrice de France Inter. Damien Antoni explique le projet aux deux visiteurs de marque.

Paul Casalonga et Laurence Bloch au Mulinu vivu

Samedi 25 juillet 2015

Sur la scène en châtaignier du Mulinu vivu réaménagé, Petra Viva a organisé une lecture publique de plusieurs textes ayant trait à l’eau, mer ou rivière.
Les textes, choisis par Patricia Alpi-Bereni, étaient enrichis des textes récemment rédigés par Marie Ferranti, l’auteur des Maîtres de chant (Gallimard), consacrés à Pietracorbara, Bonifacio, Nonza et le Mulinu vivu.
Jacques Gautrand, auteur d’un poème sur les liens entre eau et poésie, participait à cette lecture publique et lut son poème. On partagea Daudet, Camus, Pagnol, Zola et Fusina ainsi que les textes de Marie Ferranti lus en direct par l’auteur.
Le Mulinu vivu lui-même a été en débat avec des échanges entre le jeune architecte, Damien Antoni, et l’assistance (notre photo).

Lectures au Mulinu vivu - Photo Jacques Gautrand

Lectures au Mulinu vivu

Mercredi 15 juillet 2015

Premier jeu de piste du Mulinu vivu et premier succès avec onze équipes de deux ou trois personnes en compétition. Elles avaient à répondre à dix questions d’observation ou de bon sens ayant trait au moulin ou à son environnement. Le parcours aller-retour de deux kilomètres entre le Mulinu vivu et la place de l’église Saint-Clément a permis de tester le sens d’observation et les capacités de déduction de chacun. Au final, une équipe gagnante et de nombreux lots offerts à tous les compétiteurs. C’est Claudie et Iliana Orsatelli, arrivées premières, qui ont reçu un bon pour deux « repas du Moulin » offerts par le Restaurant « Les Chênes » à l’Oreta. Merci à Céline Galletti, sa patronne.

Jeu de piste du Mulinu vivu à Pietracorbara - Photo Mireille Charrier

Jeu de piste du Mulinu vivu à Pietracorbara - Photo Mireille Charrier

Jeu de piste du Mulinu vivu

Samedi 11 juillet 2015

Dîner dansant de l’association, organisé, cette année, au restaurant Le Castellare.
Soixante-deux convives ont partagé un délicieux repas (soupe de poisson, volaille à la crème et île flottante) préparé par le chef. Patrice Bernardini a accompagné ce moment de grande convivialité à la guitare et à la mandoline, interprétant des chansons appréciées des participants, tous ravis de cette soirée les pieds dans le sable et la mer à l’horizon.

Photos Mireille Charrier

Dîner dansant de Petra Viva

Dîner dansant de Petra Viva

Dîner dansant de Petra Viva

Dimanche 14 juin 2015

Ensemble atelier polyphonique de Calenzana. Créé en 2008 par Jean Sébastien Orsoni, issu du groupe Alba à la demande de personnes désireuses de se former au chant polyphonique. Dix-huit chanteuses et chanteurs, guitare, flûte et percussion, chants liturgiques, traditionnels, paghjelle et airs empruntés à d’autres groupes comme les Muvrini, Diana di l’Alba, Barbara Furtuna ainsi qu’airs du folklore méditerranéen.

Saint-Clément en fête a accueilli un public nombreux et conquis. Un pur moment de partage et d’amitié prolongé par un apéritif offert par Petra Viva.

Photos Frédéric Vincent.

Atelier polyphonique

Atelier polyphonique de Calenzana

Dimanche 7 juin 2015

Inauguration du Sentier botanique du Castellare, U caminu vivu réalisé par Petra Viva. Il est long de 3 km. Il forme une boucle, ceinturant, en contrebas, le Castellare, fortin ruiné dressé au sommet de la colline du même nom. Celle-ci culmine à 135 m d’altitude. Le temps de parcours du sentier botanique est de 50 mn.

Vingt plantes méditerranéennes y sont répertoriées et valorisées au moyen d’une signalétique originale en français, en corse et en latin.

Le chemin débute au bout du terre-plein situé en-dessous de l’hôtel Macchia e Mare (balisage feuille bleu ciel dans triangle vert maquis). Il s’élève lentement en direction de la crête orientée est-ouest puis contourne l’édifice par le nord-est. Outre la découverte des essences méditerranéennes, le sentier offre une vue exceptionnelle sur le canal de Corse et l’archipel toscan avec les îles de Capraïa, Elbe, Pianosa et Monte-Cristo. Le sentier surplombe aussi la plage et la vallée de Pietracorbara, qui s’étend jusqu’aux montagnes de la Serra dominées par le Monte Alticcione (1139 m).

Celle-ci culmine à 135 m d’altitude. Le temps de parcours du sentier botanique est de 50 minutes.

Vingt plantes méditerranéennes y sont répertoriées et valorisées au moyen d’une signalétique originale en français, en corse et en latin.

Inauguration sentier botanique - Le galet dévoilé - photo Jean-Paul Llavador

Inauguration sentier botanique

Inauguration sentier botanique

Samedi 6 juin 2015

Notre association avait un stand à la Journée des associations du Cap Corse, le 6 juin dernier à Pino. Il était tenu par Anne-Marie Orsatelli et Maude Vincent.
Il a permis au public intéressé de venir s’informer sur les activités de Petra Viva. De nombreux dépliants et documents étaient disponibles, parmi lesquels le « Rejoignez-nous » qui présente les activités de l’association depuis sa création, le « papier accordéon », « dépliez-moi » qui propose les balades commentées et mises en place dans la vallée, assurées par Leslie Choley. Affiches, cartes postales, autocollants étaient aussi à la vente au profit de l’association.

Stand Petra Viva - journée des associations

Samedi 21 mars 2015

Atelier Patrimoine dans le cadre de l’opération Cors’Odissea. Il se déroule au Mulinu Vivu en présence de l’écrivain Marie Ferranti (Les maîtres de chant – Gallimard, 2014). Les participants ont échangé sur la restauration du patrimoine local (fontaines, moulins, chapelles) et la définition de nouveaux usages. Le Mulinu Vivu a été pris comme exemple avec l’installation d’une turbine pour produire l’électricité et la création de la Maison des chemins. (Photos Armand Luciani)

Cors'Odissea - Mulinu Vivu - Photo Armand Luciani

Cors'Odissea - Mulinu Vivu - Photo Armand Luciani

Cors'Odissea - Mulinu Vivu - Photo Armand Luciani

Dimanche 4 janvier 2015

Figatellata ensoleillée, ce premier dimanche de janvier. Quatre-vingt-six personnes se sont retrouvées dans le bâtiment de la confrérie pour partager salades, figatelli, fromages, desserts et café. L’occasion de présenter ses voeux pour la nouvelle année et de goûter de très bons produits locaux. Merci à toute l’équipe organisatrice qui n’a pas chômé pour satisfaire petits et grands. Rendez-vous est pris pour la fin de cette année pour la figatellata de décembre 2015 (photos D.A).

Petra Viva - Figatellata

Petra Viva - Figatellata

Petra Viva - Figatellata

Samedi 15 novembre 2014

Balisage Petra VivaRefaire le balisage des trois chemins de Petra Viva, c’est l’objectif que s’est fixé l’équipe constituée autour de Christian Sanarens, nouveau membre élu au Conseil d’administration.
Priorité : la balade des ponts et des fontaines, appelée aussi la « balade bleue » car c’est la couleur choisie pour guider les promeneurs sur les 6 km du parcours en boucle qui passe par les hameaux puis longe la rivière en aplomb de son lit.
Le travail consiste à débaliser le chemin et à le rebaliser aux normes de la Fédération française de randonnée pédestre (notre photo). Il s’agit d’un travail long et minutieux qui, ce samedi 15 novembre, a mobilisé Dominique Antoni, Mireille Charrier, Leslie et Richard Choley et Christian Sanarens (notre photo).

Balisage Petra Viva 15 novembre 2014

Vendredi 24 octobre 2014

« Dîner d’automne » organisé par l’association avec la complicité de Jean-Marc Gaspari, le propriétaire de l’hôtel-restaurant « Macchia e Mare ». C’est dans son établissement qu’une quarantaine d’adhérents, le 24 octobre, a partagé un délicieux repas qui a ravi les papilles des hôtes de ce lieu sélect. Un repas concocté par toute l’équipe du « Macchia », au demeurant fort sympathique. Une façon de conclure la saison estivale et de préparer la « saison hors saison ».

Dîner d'automne - Photo Mireille Charrier

Dîner d'automne - Photo Mireille Charrier

Dîner d'automne - Photo Mireille Charrier

Dîner d'automne - Photo Mireille Charrier

Dîner d'automne - Photo Mireille Charrier

Photos Mireille Charrier

Samedi 5 juillet 2014

La balade des ponts et des fontaines pour dix-neuf personnes en vacances à l’hôtel Macchia e Mare de Pietracorbara. Les personnes originaires d’Alsace, Loire Atlantique ou de la région parisienne ont parcouru les six kilomètres de la boucle bleue en s’arrêtant aux différents points remarquables de la balade : deux ponts génois, trois fontaines, un moulin à grains. Un plaisir partagé.

La balade des ponts et des fontaines

Vendredi 30 mai : cuisson du pain au fornu vivu et régalade générale

Petra Viva et la Protection judiciaire de la Jeunesse de Bastia ont organisé ce vendredi 30 mai, une journée consacrée au pain.

Les jeunes encadrés par des éducateurs ont fait chauffer, à partir de 9h30, le fornu vivu au hameau de l’Orneto.

Pendant la levée de la pâte et la chauffe du four une visite guidée du mulinu vivu a été organisée.

A partir de 12h30 la cuisson du pain au feu de bois et à l’ancienne à commencé.

A 13h30 une trentaine de participants a partagé le pain tout chaud et cuit à coeur. Les présents ont agrémenté le pain de charcuterie, fromages et autres délices salés qui ont fait la joie des grands et des petits. Un moment de convivialité pleinement partagé.

Pain au fornu vivu Pain au fornu vivu
Pain au fornu vivu Pain au fornu vivu

Mercredi 30 avril 2014 : Décès de Josette Giuliani

Josette Giuliani, présidente fondatrice de Petra Viva, est décédée le 30 avril dernier. Elle était âgée de 84 ans.
En 1976, quand fut lancée l’association, elle s’était portée candidate au poste de Présidente. Elle avait senti la nécessité, à travers notre association naissante, de défendre l’environnement de la vallée – à l’époque une idée d’avant garde – et sa promotion à travers la culture et l’animation, été comme hiver.
Du fait de son métier de factrice elle connaissait parfaitement les habitants de la commune. Elle a toujours été une facilitatrice, encourageant les uns, aidant les autres. Son regard était bienveillant, son jugement toujours positif. Elle voulait aller de l’avant mais sans jamais brusquer ni blesser. Femme de bonne volonté, elle savait se mettre au service des autres.
Durant l’été 2005 elle avait accepté de témoigner devant la caméra de Joseph Cesarini. Aux côtés de Félix, son mari, elle avait raconté son village qui avait traversé le XXe siècle et ses deux guerre mondiales, l’effondrement des années 60 puis le renouveau des années 70-80. Ce témoignage émouvant –et plus émouvant encore aujourd’hui- est une parfaite illustration de ce qu’était Josette : une femme pleine de tact, de douceur, de tendresse aussi. Mais avec des convictions, une volonté et des fidélités qu’elle a portées en elle et qui l’ont fait avancer sur le chemin de la vie.
Repose en paix, Josette, dans cette vallée de Pietracorbara que tu as tant aimée et sache que tes amis de Petra Viva ne t’oublieront jamais.
D.A

Josette Giuliani

Dimanche 29 décembre 2013 : Figatellata ventée mais réussie !

Un très beau succès pour la figatellata 2013 organisée par Petra Viva : 86 personnes ont partagé figatellu, fromage, fiadone et clémentines. Toute l’équipe de l’association, mobilisée pour l’occasion, s’était réparti les rôles : Denis, Jean et Patrick étaient à la cuisson. Malgré des rafales de libecciu les participants ont apprécié un figatellu cuit à point. Dans la confrérie, Marie-France assurait l’accueil. Lucie, Dominique, Ange, Mireille, Anne-Cécile et Damien ont servi les convives ravis du bon moment passé ensemble.

Dans son mot d’accueil, la présidente, Dominique Franceschi, a souligné la bonne entente qui régnait dans cette réunion en passe de devenir le repas du village de fin d’année.
Rendez-vous est pris pour 2014 !

Figatellata 2013

Figatellata 2013

Figatellata 2013

18 et 25 août 2013 : les ateliers du Mulinu vivu

Ces journées ateliers du Mulinu vivu avaient pour objectif de mieux faire connaitre le lieu du Moulin et l’action déjà entreprise par Petra Viva, de renforcer la dynamique autour du projet du Mulinu vivu en faisant participer les membres de l’association mais aussi les visiteurs en les impliquant dans des actions simples, collectives et conviviales.

Ces deux jours d’atelier ont permis de nettoyer les abords du moulin, d’épierrer et de débarrasser les lieux des arbres morts et obstacles divers. Ils ont aussi permis de supprimer les déchets présents sur le site (verre cassé, fer rouillé, plastiques), de confectionner cinq coussins naturels, avec tri des feuilles de chêne et remplissage de housses spéciales, de réaliser des tests de digue avec des pierres pour former une baignoire naturelle, de rassembler du sable (1 m3) et des pierres (6 m3) en vue de la réhabilitation du bief. De plus une soixantaine d’arbres a été colorée au lait arboricole (protection agricole des arbres) pour qualifier le lieu. Enfin des prototypes (gabion, marches avec soutènement, balisage) ont été réalisés.

17 – 27 avril 2013 : Restauration du pont du Guadubughju

Petra Viva, comme elle s’y était engagée lors de son assemblée générale d’août 2012, a restauré le pont génois du Guadubughju. Une équipe déterminée des habitants de Pietronacce, et des membres ou salariés de Petra Viva ont décroûté les parties abîmées du pont avant de refaire soigneusement les parapets et parties manquantes. Merci à tous ceux qui ont participé au chantier.

Restauration du pont du Guadabughju. Photo Jean-Paul Llavador Restauration du pont du Guadabughju. Photo Jean-Paul LlavadorRestauration du pont du Guadabughju. Photo Jean-Paul Llavador Restauration du pont du Guadabughju. Photo Jean-Paul Llavador

28 décembre 2012 : Figatellata de fin d’année

Petra Viva a organisé, le 28 décembre dernier, une « figatellata » à la confrérie. Plus de 60 personnes ont répondu présent et ont participé à ce moment de convivialité que l’association n’avait pas organisé depuis de nombreuses années. De quoi nourrir les ventres et réchauffer les coeurs.

Denis Alfonsi et son fils à la coupe aux figatelli. Décembre 2012. Photo D.A. Denis Alfonsi à la cuisson. Décembre 2012. Photo D.A. A la bonne franquette. Décembre 2012. Photo D.A. Pendant les discours. Décembre 2012. Photo D.A.

Fête des fours du 8 août 2012

Affluence record pour la fête des fours 2012 : plus de 200 personnes se sont retrouvées pour participer à la 8ème Fête des fours qui se tient depuis 2005 sur la place de l’Orneto au début du mois d’août.

Fête des fours. Août 2012. Photo  D.A. Fête des fours. Août 2012. Photo  D.A. Fête des fours. Août 2012. Photo D.A.

Balade du 30 juillet 2011

« Traverser la rivière : le pont et les galets ». Voici le groupe de courageux qui ont participé, ce 30 juillet dernier, à la balade organisée par Petra Viva : « Traverser la rivière : le pont et les galets ». Les douze participants sont partis du Guadubughju pour rejoindre Cortina suprana par un chemin tout juste ouvert par Georges Damianos pour le compte du Syndicat Bocca di San Ghjuvani. Il s’agit d’un parcours de 2,4 km avec un dénivelé de 120 m. La rivière Pietracorbara est traversée deux fois, d’abord par le pont du Guadubughju puis à guet en contre bas du hameau de Cortina. La balade permet de découvrir, outre le pont génois du Guadubughju, un tombeau octogonal de belle facture mais en ruine, une bergerie traditionnelle, une aire à blé, une fontaine du XIXe siècle. Le groupe était conduit par Dominique Antoni qui a expliqué le contexte économique du XIXe siècle dans la vallée de Pietracorbara. (Photo Olga d’Orneto).

L’équipe du Point Infos Pietracorbara 2010 est réunie pour la photo de lancement. Petra Viva avec le Dojo corbarais, s’est associée à la commune pour animer durant sept semaines (du 12 juillet au 29 août) de 16h00 à 19h00 et sept jours sur sept, le point d’accueil qui permet d’informer tous ceux qui recherchent de l’information sur la vallée de Pietracorbaraen particulier et le Cap Corse en général. Une documentation complète est remise gratuitement à ceux qui le demandent (informations pratiques, où se loger, où manger, que faire à Pietracorbara etc…). Le P.I.P vend aussi des produits issus de la vallée de Pietracorbara (miels, farine de châtaigne) ainsi que des articles qui traitent de Pietracorbara (livre, cartes postales etc…). Tel : 06.29.44.28.17
Photo : Dominique Antoni

Septembre 2009

« Marchons dans le Cap »

Dimanche 20 septembre, à l’occasion de la Journée européenne du Patrimoine, la Communauté de Communes du Cap Corse, en collaboration avec quatorze des communes qui la composent organise « Marchons dans le Cap », une manifestation qui a pour but de faire découvrir ou redécouvrir richesses patrimoniales et capital naturel de chacun de ses villages en empruntant des chemins à thème.

Deux rendez-vous sont proposés le dimanche 20 septembre : 10h00 et 15h00 au lieu de départ de chaque balade.

Un guide accompagnera les marcheurs et commentera les particularités environnementales et patrimoniales du chemin.

Renseignements et inscriptions au 04.95.35.40.34

En trois ans, La Communauté de Communes du Cap Corse a mis en place un important maillage de chemins : Sentier des crêtes, Chemin de Lumière, promenades thématiques dans les dix-huit communes : ils permettent de découvrir le Cap Corse autrement. Des marines jusqu’aux sommets, de vallée en vallée, du sud au nord et d’est en ouest, ces randonnées s’adressent à plusieurs publics : les marcheurs du dimanche, les familles, les passionnés d’histoire locale, les randonneurs plus sportifs. Tous se retrouvent dans le plaisir de marcher et de partir à la rencontre du Cap, de ses patrimoines, naturels et culturels, matériels et immatériels.

Le dimanche 20 septembre 2009 se tient la journée européenne du Patrimoine.

A cette occasion, la Communauté des Communes du Cap Corse organise, en collaboration avec chaque municipalité, une promenade découvertequi, dans chaque village, reprend le parcours thématique présenté dans l’ouvrage « Le Cap Corse inconnu – 18 promenades autour des villages du Cap Corse » (programme européen Altra Isola – Itinéraires de l’identité). Il s’agit de parcours thématiques, faciles à faire ( pas plus de 2h00 de marche et un dénivelé inférieur à 400 m)

Dans chaque commune et durant cette journée, cette promenade serait proposée deux fois, une fois le matin à 10h00 et une fois l’après-midi à 15h00. Un guide, bon connaisseur des chemins et de l’histoire de la commune, accompagnera les marcheurs et répondra à leurs questions.

Contact presse : Stéphanie Saladini au 04 95 31 02 32

Le « Point Informations » de Pietracorbara : un premier bilan encourageant et une bonne participation de l’association

Le « Point Informations Pietracorbara » a fermé ses portes après huit semaines d’activité (du 6 juillet au 30 août). Il a distribué plusieurs centaines de documents et informé un bon millier de visiteurs sur ce que l’on pouvait faire dans la vallée de Pietracorbara.
Petra Viva a répondu présent à l’appel de la municipalité pour mettre en place le P.I.P. L’association, par le biais de Julia Zanettacci, a assuré 180 heures de présence sur les 336 heures totales, soit 54 %. Les produits de Petra Viva étaient à l’honneur. Nous avons proposé aux acheteurs éventuels, des T-shirts et des débardeurs, des girouettes, des prêts à écrire avec le timbre « spécial Pietracorbara » ainsi que des cartes postales simples.

Août 2009

Petra Viva rénove un four éteint depuis près de 70 ans et en propose l’utilisation aux habitants de Pietracorbara

Le Fornu Vivu, (le four vivant) a été inauguré, mise en chauffe et utilisé pour la cuisson de dizaines de pâtisseries sucrées et salées, le 8 août dernier à l’occasion de la cinquième fête des fours.

Mai 2009 :

Le printemps à Pietra : seize photographies de fleurs prises en gros plan.
Un portofolio signé Marie Jourdain.

Le printemps à Pietracorbara est une symphonie de fleurs et de couleurs. Marie Jourdain, qui vit et travaille dans la vallée, a choisi de photographier les fleurs en gros plan. Elle obtient ainsi des clichés proches, pour certains, de l’abstraction et, en même temps, d’un parfait réalisme : gouttes de rosée sur un camelia ou fourmi baladeuse au coeur de la petite pervenche, ses images donnent à voir la nature au plus près. Vous souhaitez réagir à l’exposition de Marie Jourdain.

Ecrivez à ce mail ou appelez directement Marie Jourdain au 06-88-28-63-62

Avril 2009 :

La « journée verte » organisée par Petra Viva et avancée au 18 avril (au lieu du 9 mai), malgré un temps pluvieux, a été une réussite. Réussite dans la fréquentation des deux moments forts de la journée: le troc et la vente de plantes vertes et le dîner vert chez Céline, Eliane et Victor Galletti. Réussite car cette initiative suscite déjà un projet de développement de la manifestation pour 2010.

Novembre 2008

Petra Viva lance une « bourse aux plantes » par un repas « vert gourmand »

Plein succès pour la soirée « Dîner vert gourmand » organisée par notre association le 22 novembre dernier au restaurant « Les chênes ». Céline, Eliane et Victor Galletti avec toute leur équipe, n’ont pas ménagé leurs efforts pour réussir cette soirée amicale et festive. Céline a particulièrement soigné la décoration végétale, en parfaite correspondance avec le repas proposé : chaque plat, de l’entrée jusqu’au café, comprenait  au moins un légume, un fruit ou une herbe aromatique. Eliane aux fourneaux, malgré une panne d’électricité longue de 18 heures (!) a réussi son menu avec brio : les quarante convives qui se sont retrouvés à l’auberge familiale, se sont régalés du « cake fondant truffé d’olives de Méditerranée », du « sanglier mijoté aux myrtes de la Piola » (un lieu-dit de la commune où les myrtes ont la réputation d’être particulièrement savoureuses), de « fromage sur lit de laurier-sauce avec sa gourmandise de figues », de « tarte fine aux pommes incognito et sa gorgée d’alcool fruité », d’un café, enfin,  « rehaussé de cardamome ».
Ce repas a donné le coup d’envoi d’une nouvelle initiative de l’association: la mise en place d’une journée d’échange de plants (boutures, marcottage etc…) qui verra le jour au printemps prochain. Chacun pourra proposer et échanger ses nouveaux végétaux à travers une « bourse verte ». D’où ce dîner, proche de la Sainte Catherine (25 novembre) car…« à la sainte Catherine, tout bois prend racine… ».
Anticipant sur le rendez-vous printanier, Raymonde Muzzi, connue pour sa main verte, a offert à chaque participant, au nom de l’association, une bouture de pelargonium geraniceae (le géranium citron).
Bernard Debret, le président de Petra Viva, a souligné, l’intérêt de la démarche et les projets de l’association. Une équipe de la télévision nationale slovène, venue dans le Cap Corse réaliser des sujets sur « l’Europe et les citoyens » a participé à la manifestation en réalisant des interviews de convives et en…goûtant  le sanglier à la myrte et le fromage de brebis. Une bonne introduction à l’Europe des papilles qui existe, elle, depuis belle lurette !

Août 2008

Restauration d’une boîte aux lettres historique, la Mougeotte, la doyenne, toutes catégories, des boîtes aux lettres de la Poste française. Trois exemplaires ont été installés à Pietracorbara en 1900 ou 1901 dont un subsiste toujours au hameau du Ponticellu. C’est cet exemplaire qui a été restauré par l’association.