Le chemin de la plage aux hameaux

Points d’intérêt :
C’est une balade sans difficulté qui permet de découvrir une grande partie de la vallée de Pietracorbara. Elle vous séduira par la grande diversité des paysages traversés et par la variété de la végétation.

Durée : 3 h A/R
Distance : 10 km A/R
Dénivelé : 120 m
Balisage : rouge
Carte IGN : TOP 25 4347 OT

Le chemin de la plage aux hameaux

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

Accès et parking : Garez-vous sur le parking de la plage de Pietracorbara (en venant de Bastia, à droite juste après avoir traversé le pont métallique qui enjambe la rivière).

Descriptif de la balade

1. Du parking, tournez le dos à la mer et traversez la route départementale pour vous engager sur la D232 en direction du village de Pietracorbara. Vous repérez rapidement un transformateur sur votre droite, et un premier balisage rouge sur son muret.

2. Environ 20 m après ce transformateur vous quittez la D232 pour suivre le chemin goudronné qui part à gauche. Bientôt le goudron disparaît et vous continuez sur une piste en terre.

3. Vous longez l’enclos d’un club hippique puis vous passez sous de grands chênes. Après avoir traversé un groupe de maisons la piste redevient goudronnée et elle s’incurve à droite pour rejoindre la D232.

4. Arrivé sur la route vous la remontez sur 200m environ (pour votre sécurité restez bien sur le côté gauche) avant de repérer à gauche le départ d’un chemin entre les ruines d’une maisonnette et un double panneau (voie sans issue/ interdit aux motos). Engagez-vous sur ce chemin bordé de deux clôtures grillagées : il conduit à une maison.

5. Arrivé à cette maison suivez l’étroit sentier qui longe le mur de la propriété à main gauche. Le sentier bifurque ensuite à droite, franchit un portillon (pensez à le refermer) et débouche sur le joli pont génois du Quercetu.

6. Une fois le pont franchi, le sentier longe longtemps la rivière même s’il s’en éloigne un peu parfois.

7. Puis notre sentier en rejoint un autre qui arrive de la gauche mais que vous ignorez pour continuer tout droit. Un peu plus loin vous passez devant le portail en bois d’une oliveraie.

8. Attention ! Peu après ce portail le sentier s’incurve à gauche (suivez bien le balisage) et pénètre dans le maquis.

9. Vous longez alors successivement une maisonnette en ruine à main droite, un mur en pierres à main gauche, puis une autre maisonnette en ruine à main gauche. Le sentier traverse ensuite un bosquet d’arbousiers remarquables par leur taille.
Dans ce secteur veillez à bien rester sur le sentier principal en ignorant les départs de de sentiers secondaires vers les champs.

10. Vous débouchez ensuite sur une zone dégagée avec plusieurs chemins agricoles.
A cet endroit, ignorez la piste qui se dirige à droite vers un abri en pierres et celle qui part à gauche au pied d’un chêne-liège. Continuez sur celle qui file tout droit, direction Nord-Ouest, avec une clôture à main droite.

11. Cette piste nettement tracée reste un moment à flanc de colline avant de redescendre doucement vers les champs ; au bas de cette descente vous coupez une autre piste et vous continuez tout droit.

12. Vous franchissez bientôt un ruisseau (souvent à sec en été) et immédiatement après vous quittez la piste et vous bifurquez à gauche pour vous engager sur un étroit sentier (panneau).

13. Le sentier longe bientôt un groupe de maisonnettes en ruines à main droite puis s’engouffre entre deux murets de pierres en partie écroulés (vous êtes sur la « strada vecchja », l’ancienne voie qui reliait jadis les hameaux à la plaine). Le sentier entre alors en sous-bois.

14. Plus loin vous arrivez face à un grand chêne où un fléchage rouge vous indique clairement de bifurquer à droite. Vous êtes alors à l’orée d’une clairière avec de nombreuses pistes agricoles qui rendent l’orientation délicate. Suivez attentivement le balisage rouge et continuez de marque en marque jusqu’à repérer un fléchage tracé sur un arbre. Vous vous engagez alors dans un chemin creux qui part à gauche.

15. Vous traversez une zone plantée de châtaigners et de chênes puis vous arrivez devant une barrière pour les animaux. Ne soyez pas arrêté par cette barrière : vous êtes sur un chemin communal, donc ouvert à tous. Prenez bien soin de refermer la barrière après votre passage. Continuez ensuite en longeant les restes d’un vieux mur en pierres. Le balisage vous guide entre chênes et châtaigniers et le sentier croise bientôt une piste que vous traversez pour suivre entre deux vieux murets en partie écroulés.

16. Vous franchissez ensuite une autre clôture et le sentier se poursuit.
Plus loin vous atteignez le lit d’un ruisseau (souvent à sec) au niveau d’un croisement de pistes. De cet endroit vous pouvez déjà repérer la suite de la balade : le sentier s’engouffre entre deux vieux murs de pierres et il passe au milieu d’anciennes constructions qui témoignent du passé agricole du lieu.

17. Après avoir franchi une troisième et dernière barrière vous retrouvez la rivière à main droite. A cet endroit le « chemin de la plage aux hameaux » rejoint d’autres balades possibles mais restez fidèle au balisage rouge : vous arrivez bientôt au pont génois du Ponticellu et vous passez sur ce pont.

18. Après le pont le sentier monte légèrement, passe entre maisons et jardins pour déboucher sur un chemin d’accès goudronné.

19. Là vous vous dirigez vers la droite pour rejoindre quelques mètres plus loin la D232, point d’arrivée de la balade.

20. Retour par le même itinéraire (le chemin est balisé dans les deux sens).